v1.17.9 (1402)

Culture Générale - CG205 : Sciences politiques

Domaine > Sciences économiques et sociales.

Descriptif

Ce cours est une initiation à la science et à la philosophie politiques. Pour l’essentiel il s’agit d’introduire un certain nombre de concepts permettant de penser la condition politique des modernes dans sa généalogie historique. Nous le ferons à travers la lecture de quelques grands textes depuis Machiavel jusqu’à H. Arendt, en passant par Hobbes, La Boétie, Rousseau ou Weber… que nous mettrons en lien avec les processus historiques à commencer par celui de la dissociation du politique et du religieux.

Nous partirons du « fait démocratique », appréhendé sur la longue durée  comme le produit d’une révolution anthropologique qui repose sur trois principaux vecteurs, le politique, le droit et l’histoire. Nous discuterons de l’autonomie du politique, et plus généralement des dissociations modernes, mais aussi des négations de cette autonomisation à travers la question du fanatisme. La question de l’histoire nous permettra d’analyser certains éléments cruciaux du dispositif démocratique moderne : la conscience historique et l’idéologie. A son tour celle-ci nous permettra de discuter de l’imaginaire, des mythes et des croyances politiques. Enfin, dans la mesure du temps disponible, nous aborderons des questions plus délicates à appréhender, telles que le ressentiment, l’humiliation, la cruauté, le rire….

Il va sans dire qu’à chaque séance, nous mettrons en évidence la manière dont ces éléments travaillent notre actualité.

 

Enseignant : Paul Zawadzki

Paul Zawadzki est maître de conférence habilité à diriger les recherches ; il enseigne les sciences sociales et la philosophie politique au département de Sciences politiques de l’université de Paris 1 ; il est également membre du GSRL (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités, UMR 8582 CNRS-EPHE).  Il a notamment dirigé Malaise dans la temporalité, Paris, Publications de la Sorbonne, 200  ; L’École de Francfort aujourd'hui, Quaderni, n°49/2002-2003 ; Le sacré hors religions, [en coll. avec F. Champion], Paris, AFSR, 2007.

 


nombre d'heure en présentiel

15

nombre de blocs

10

effectifs minimal / maximal

1/50

Diplôme(s) concerné(s)

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur

Vos modalités d'acquisition :

Ecrit d'1h30 sur la dernière séance

L'UE est acquise si Note finale >=
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS
  • Crédit d'UE partagées acquis : 1.5

Pour les étudiants du diplôme Echange non diplomant

Programme détaillé

 

Séance 1 : mardi 6 février de 8h30 à 11h45.

 

L’autonomisation du politique : les dissociations modernes

 

 

Séance 2 : mardi 13 février de 8h30 à 11h45.

 

L’autonomisation du politique et ses négations (le fanatisme).

 

 

Séance 3 : mardi 27 février de 8h30 à 11h45.

 

Obéissance/servitude/désobéissance civile

 

 

Séance 4 : mardi 6 mars 8h30 à 11h45.

 

Aspects du dispositif démocratique moderne : conscience historique et idéologie (imaginaire, mythes et croyances politiques…)

.

 

 

Séance 5 : mardi 13 mars de 8h30 à 11h45

 

Sentiment moraux,  ressentiment, humiliation, cruauté,  rire….

 

 

 

Contrôle de connaissances : mardi 27 mars de 8h30 à 10h

 

 

Veuillez patienter