v1.17.9 (1402)

Culture Générale - CG207 : Anthropologie : la place de l'imaginaire dans la pensée

Domaine > Sciences économiques et sociales.

Descriptif

La rationalité conceptuelle ne constitue pas le seul vecteur d’interprétation de notre environnement. Coexistant avec cette approche respectueuse des principes de la logique classique, la pensée mythique et symbolique (encore appelée imaginaire) informe aussi notre relation à nous-mêmes, à autrui et à la société. Découvrir les modalités de ce double jeu permet la compréhension de l’expérience humaine dans toute sa complexité.

Le cours commencera par présenter l’anthropologie culturelle puis situera la question de l’imaginaire dans l’histoire des civilisations et dans la culture. Une initiation à la relation entre mythes et rites dans les sociétés sans écriture précédera une introduction à l’analyse des récits mythique. Une fois ces bases données, on abordera la place du mythe en Occident, depuis les débuts des temps modernes (à partir du XVIIe siècle) jusqu’à nos jours : il s’agira de repérer les grands récits (romanesques et filmiques) structurant la culture populaire pour en dresser la cartographie et l’interpréter. On mettra l’accent sur l’imaginaire de la technique et du corps à travers les mythes, les dystopies et les utopies écologiques et technologiques ou posthumaines.

 

Enseignante: Brigitte MUNIER.

Enseignant-chercheur HDR, Brigitte Munier est sociologue de la culture et de la communication et s’intéresse particulièrement à la place et au rôle de l’imaginaire dans les représentations socioculturelles.

Derniers livres : Robot, Le mythe du Golem et la peur des machines, Paris, La Différence, 2011, Technocorps, la sociologie du corps à l’épreuve des nouvelles technologies, (sous la dir. de), Paris, François Bourin, 2013 et Odeurs et parfums en Occident. Qui fait l’ange fait la bête, Paris, Le Félin, 2017. Dernier numéro de revue dirigé avec É. Letonturier : La Voie des sens, Paris, Hermès/CNRS, 2016.

 

 

Contrôle de connaissances : écrit de 1h30 à l’issue des séances.

nombre d'heure en présentiel

15

nombre de blocs

10

effectifs minimal / maximal

1/50

Diplôme(s) concerné(s)

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur

Vos modalités d'acquisition :

Ecrit d'1h30 sur la dernière séance

L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 1.5 ECTS
  • Crédit d'UE partagées acquis : 1.5

Pour les étudiants du diplôme Echange non diplomant

Programme détaillé

 

Séance 1 : mardi 6 février de 8h30 à 11h45.

 

Initiation à l'anthropologie et à sa constitution comme science.

La permanence de la pensée mythique et symbolique, premier mode d’interprétation du monde.

Projection d'un extrait de film sur l’expédition de Marcel Griaule au Mali (15 mn).

 

 

Séance 2 : mardi 13 février de 8h30 à 11h45.

 

Analyse d’un mythe et d’un rite.

 

Projection d'un extrait de film sur un rite d'alliance en Nouvelle-Guinée. (20 mn).

 

 

Séance 3 : mardi 27 février de 8h30 à 11h45.

L’imaginaire des temps modernes : la pensée mythique comme contrepoids à la constitution de l’esprit scientifique.

Projection d'un extrait de film sur un rite d’agrégation masaï. (20 mn).

 

 

Séance 4 : mardi 6 mars de 8h30 à 11h45

 

L’imaginaire contemporain : du mythe du Golem à l’utopie du posthumanisme (1/2)

 

Séance 5 : mardi 13 mars de 8h30 à 11h45

 

Cartographier les représentations imaginaires de la technologie contemporaine (2/2)

 

 

 

Contrôle de connaissances : mardi 27 mars de 8h30 à 10h

Veuillez patienter